Dislocation de l'épaule

Dislocation de l'épaule

Messagede gilles5311 » Dim 16 Oct 2011 12:47

Bonjour
Je me suis disloquer l'épaule en tombant face première. (C'est la première fois et j'ai 58 ans)

À l'urgence après eu un Rx, ( tête humérale est sorti de sa place par l'arrière)
ils m'ont mis un atèle, qui s'attache à l'arrière et qui tire mes épaules vers l'arrière.

Ils m'ont dit de ne pas trop bouger le bras (gauche) et de garder l'atèle la première semaine et de par la suite pour les trois prochaines semaines de l'enlever pour une douche, ne pas lever le bras.

Il m'a prescrit des anti-inflamatoire et un anti-douleur

Il ne m'a pas donné d'autre rencontre ou prescrit une rencontre avec un orthopédiste

Je n'ai pas de médecin qui me suit régulièrement

Que dois-je faire?

Merci Gilles de montréal
gilles5311
Visiteur
Visiteur
 
Messages: 1
Inscription: Dim 16 Oct 2011 12:26

Re: Dislocation de l'épaule

Messagede Fafouinne » Dim 16 Oct 2011 14:22

Disont que pour le moment je n'ai pas beaucoup de temps donc voici un extrait du site Doctissimo:

Quels sont les principaux traitements d'une luxation de l'épaule ?
En attendant la réduction de la luxation de l'épaule, le bras doit être placé dans une écharpe.

La réduction d'une luxation de l'épaule est une urgence. Elle consiste à tirer sur le bras dans l'axe et dans une certaine position afin de réintégrer la tête dans l'articulation. Des radiographies s'imposent après la manoeuvre afin de s'assurer de l'efficacité de la réduction. Deux cas de figure sont possibles :

La luxation est diagnostiquée dans les minutes qui suivent l'accident : la réduction doit être tentée par un praticien aguerri, sans anesthésie, à condition d'avoir la certitude qu'aucune fracture n'accompagne la luxation. Cette tentative "à chaud" est d'autant plus efficace qu'elle est effectuée rapidement après l'accident et que la victime est peu musclée ou peu tonique.
La luxation est diagnostiquée tardivement (plus d'une heure) et la réduction sans anesthésie risque d'être difficile, mal tolérée et surtout inefficace. Une anesthésie générale de courte durée doit être effectuée. Elle vise à relâcher les muscles contractés par le déplacement afin de faciliter la réduction.
Dans tous les cas, une immobilisation par une écharpe pendant une vingtaine de jours permet de mettre l'articulation au repos et de faciliter la cicatrisation des lésions ligamentaires ou capsulaires. L'immobilisation doit être plus courte possible chez le sujet âgé afin de ne pas compromettre la souplesse articulaire par la suite car un risque de raideur existe après une période prolongée d'immobilisation.

La rééducation doit être systématique après une luxation. Elle vise à renforcer la stabilité active de l'épaule, autrement dit la musculature située en périphérie de l'articulation.

Ce n'est que lorsque la LAI récidive fréquemment qu'une intervention chirurgicale peut être décidée. Elle vise à renforcer la stabilité de l'articulation :

Par la pose d'une petite cale sur la glène afin de faire office de butée osseuse,
Par une intervention chirurgicale sur la capsule.


Vous pouvez revenir sur le forum d'ici une semaine pour nous dire comment votre blessure se guérit.... :D

Fafouinne
Web-Docteur maintenant sur http://www.facebook.com/webdocteur
Avatar de l’utilisateur
Fafouinne
Assistant Web-Doc
Assistant Web-Doc
 
Messages: 53
Inscription: Mar 12 Jan 2010 18:01


Retourner vers Entorses et fractures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités